Top 10 des expressions et mots allemands issus du français (2/2)

Femme à la terrasse d'un café

Le mois dernier, nous avons découvert quatre mots français qui ont pris l’accent allemand. Nous clôturons la liste avec nos six préférés !

6. Menno

Pour débuter, un gallicisme très mignon : Menno!, bougonnent les enfants déçus avec une moue boudeuse, quand on les contredit ou leur interdit quelque chose. Cette onomatopée vient tout droit du français mais non !

Mais sachez que Menno est également un prénom allemand et néerlandais masculin d’origine frisonne (de mengin, fort, puissant) ainsi qu’une ville au Paraguay. Dans ces cas précis, aucun rapport avec le français, donc.

5. Affäre

Ici encore, les huguenots ont importé le terme affaire, qui en passant la frontière a échangé son ai contre un ä bien plus couleur locale. Il s’est aussi émancipé de son sens francais et a gagné une connotation sulfureuse : Affäre désigne désormais une liaison extra-conjugale ou, par extension, un scandale, souvent de nature sexuelle.

4. Fisimatente

Le gallicisme est ici contesté, et c’est pourquoi notre numéro 4 échoue au pied du podium, mais l’histoire est trop belle pour ne pas être contée. Quand quelqu’un fait des Fisimatente, il*elle se complique la vie et celles des autres de manière inutile, il*elle alourdit un processus. Il existe trois théories qui expliqueraient l’origine française de cet amusant idiome.

Première hypothèse : J’ai visité ma tante, ou le prétexte fallacieux d’un soldat rentré trop tardivement à sa caserne.

Deuxième hypothèse : Visite du matin, l’obligation jugée totalement superflue de se présenter à son supérieur hiérarchique au début et à la fin de sa journée de travail. Où l’on a la confirmation que le pointage n’a jamais été apprécié, même il y a plusieurs siècles de cela.

Troisième hypothèse : Visite ma tente !, l’invitation pressante de soldats occupants aux jeunes personnes locales. Ainsi, les parents mettaient en garde leur progéniture : Mach keine Fisimatenten, ne fais pas de Fisimatente !

Les avis divergent, et si le Duden, le dictionnaire de référence de langue allemande, date son apparition à environ 1880, il semble bien que l’expression existe en fait depuis le 16e siècle et fait référence aux visae patentes, des brevets obligatoires compliqués à obtenir mais d’utilité relative.

3. Etepetete

Revoilà nos huguenots ! La population locale a puisé dans leur vocabulaire pour former de toutes pièces le mot etepetete, qui qualifie une personne indécise et n’a d’autre provenance que la contraction des mots être peut-être.

2. Chauvinist

Saviez-vous qu’une figure historique a inspiré ce mot ? Il trouve son origine dans l’armée napoléonienne. Nicolas Chauvin, soldat patriote à outrance, aurait fait preuve d’un engagement insensé et aurait été blessé à 17 reprises. Son patriotisme exagéré lui aurait valu de servir d’inspiration à un personnage de vaudeville très populaire au 19e siècle et d’influencer ainsi durablement la langue française mais aussi allemande.

Mais attention à ce faux-ami ! Sous l’influence des mouvements féministes, le mot Chauvinist est investi d’un nouveau sens, et désigne tout à la fois une personne misogyne et machiste. C’est le sens qui prévaut désormais dans la langue courante, qui connaît même une forme abrégée familière et méprisante, Chauvi.

1. Plörre

Si vos collègues ou ami*es qualifient le café que vous leur servez de Plörre, ils*elles ne vous font pas de compliment. Pour beaucoup d’Allemand*es, ce mot est caractéristique du parler du Nord du pays et de la Basse-Saxe, où le verbe plören signifie pleurer. Peuvent savent de nos jours que cet idiome vient du français. Hé oui, admettez-le : votre jus de chaussettes est fade à en pleurer.

Qu’avez-vous pensé de notre TOP 10 ? Votre favori y figure-t-il ? Dites-nous tout en commentaire !


Illustration : Alain Le Yaouanc

Un commentaire

mekhzoumi hocine

c’est tres interrsant de decouvire l’origine de mot
das freut mich fur alles deutsch in ganz welt .
dank schon auf widersehen

Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.